La HAS souhaite améliorer la sécurité autour de la mère et de l’enfant à naître dans les établissements de santé

« …

Dans le cadre de ses objectifs d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, la HAS adopte une stratégie dirigée vers les secteurs de naissance des établissements de santé afin de renforcer la prise en charge des femmes enceintes et de leur nouveau-né dans une perspective de réduction de la mortalité et de la morbidité évitables. Dans sa nouvelle version de certification des établissements de santé (V2014), elle évaluera ce secteur dans le cadre de ses « pratiques exigibles prioritaires ». La HAS publie un guide à destination des équipes médicales et des professionnels impliqués dans les « secteurs de naissance ».

Près de 800 000 accouchements ont lieu chaque année en France. Si la plupart des grossesses et des accouchements ont un déroulement normal, il convient néanmoins de considérer les risques évitables pour la mère et l’enfant à naître et les opportunités d’amélioration de la prise en charge. En effet, la mortalité néonatale (décès dans les 27 premiers jours de vie) est de 2,3 pour 1000 naissances vivantes en 2010 et la mortalité maternelle (au cours de la grossesse et des 42 jours du post-partum) est de 10,3 pour 100 000 naissances, soit 85 décès par an[1]. Parmi ces décès, près d’un cas sur cinq est dû à une hémorragie du post-partum (HPP), 1ère cause obstétricale de décès maternels en France,[2] une situation jugée évitable dans 85 % des cas.

Facteurs de risque et pratiques observées dans les établissements de santé

Plusieurs facteurs de risque sont susceptibles de compromettre la sécurité de la mère et de l’enfant :

  • des facteurs maternels et/ou fœtaux et obstétricaux à identifier afin d’anticiper l’organisation des soins et l’orientation de la femme enceinte vers le bon établissement de santé ;
  • des situations critiques pendant l’accouchement, imprévisibles et nécessitant une prise en charge en urgence ;
  • des défaillances de l’organisation, du travail en équipe (en particulier un défaut de communication au sein de l’équipe) et des pratiques professionnelles pouvant générer une prise en charge sous-optimale (retard de soins, non-conformités, etc.).

La HAS estime qu’il existe des marges d’amélioration de la prise en charge : avec une meilleure orientation des femmes à risque pendant la grossesse, avec une meilleure réactivité aux situations critiques imprévisibles pendant l’accouchement et avec une meilleure organisation du travail en équipe des professionnels.

Le secteur de naissance soumis au régime des « pratiques exigibles prioritaires » en matière de certification des établissements de santé

Afin de créer les conditions favorables à une prise en charge optimale de la mère et de l’enfant, le secteur de naissance a été inclus[3] dans le périmètre du critère 26.b dans la nouvelle certification, dite V2014. Ce critère, pratique exigible prioritaire, sera systématiquement évalué en visite. Un guide sur la qualité et la sécurité des soins dans le secteur de naissance est proposé pour accompagner l’équipe pluridisciplinaire du secteur de naissance dans la conduite de sa démarche d’amélioration.

Le guide[4] promeut le travail en équipe avec des staffs réguliers, des réunions de concertation pluridisciplinaire et des exercices de simulation dont l’effet levier sur les résultats de soins en obstétrique et en réanimation néonatale est reconnu. Dans le cadre de la simulation, un programme de formation continue sur l’hémorragie de la délivrance et un exemple de scénario sur cette complication sont d’ailleurs proposés aux équipes par la HAS. Cette approche s’inscrit dans le cadre plus large d’une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, au service des familles.

 


 

[1] (Rapport du comité national d’experts sur la mortalité maternelle 2007-2009)

[2] 18 % des décès maternels selon le rapport du comité national d’experts sur la mortalité maternelle 2007-2009

[3] Edition 2014 du manuel V2010 mise en ligne en mars 2014.

[4] Ce guide  est en cohérence avec le programme national pour la sécurité des patients 2013-2017. Il prend en compte les apports de nombreux travaux de la HAS : la gestion des risques dans le cadre du dispositif d’accréditation des médecins et des équipes médicales exerçant en établissements de santé, le programme d’amélioration continue du travail en équipe (PACTE) en expérimentation et le guide de bonnes pratiques en matière de simulation en santé, les recommandations de bonne pratique sur le thème de la périnatalité, les indicateurs IPAQSS « prévention et prise en charge initiale de l’hémorragie du post-partum », le programme « Optimiser la pertinence du parcours de la patiente pouvant nécessiter une césarienne programmée à terme » sous l’égide de la DGOS et en partenariat avec les ARS et les réseaux de santé périnatale, le développement professionnel continu (DPC) des médecins, sages-femmes, paramédicaux.

 

Mis en ligne le 15 avr. 2014

 

 

… »

Articles récents

  • COVID-19 & GROSSESSE

    Vidéo-diaporama réalisé par Philippe Deruelle, Vincent Thuet, Fanny De Marcillac, Marie Zilliox et Samira Fafi-Kremer des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Cette vidéo détaille les dernières données scientifiques (fin mars 2020) de l’impact du COVID-19 sur la grossesse et l’accouchement . YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=4Qp97kE-zN8&feature=youtu.be&app=desktop Autres vidéos chaîne YouTube P. Duruelle et coll. Partie 1 : Lien […]

  • Interruption Volontaire de Grossesse (IVG 2020)

    « … Mesdames, Messieurs, Comme annoncé dans le MINSANTE n°58, des travaux visant à assurer la continuité de l’accès à l’IVG, dans cette période d’épidémie COVID-19, dans des conditions ne conduisant pas à dépasser les délais légaux d’IVG, tout en limitant le risque d’exposition au Covid-19 des patientes et des professionnels, ont été menés. Ils ont […]

  • Calendrier des vaccinations 2020

    Le calendrier des vaccinations 2020 a été mis en ligne sur le site du ministère de la santé. Il est accessible sur le site du Ministère sous le lien suivant :https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination/calendrier-vaccinal l est primordial que l’activité de vaccination du nourrisson soit maintenu dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 et des mesures de confinement conformément à […]

  • Message Alerte Rapide Sanitaire (MARS)

    ORGANISATION DES SOINS HORS COVID-19  « … Mesdames, Messieurs, Le système de santé est fortement mobilisé depuis le début de l’épidémie pour répondre aux besoins de prise en charge des patients atteints de Covid-19. Cela ne doit pas faire oublier le fait que certains soins et examens doivent impérativement être maintenus, tant en ville qu’à l’hôpital, […]

  • Kaléidoscope, numéro spécial #Renforts-Covid

    Newsletter de l’ARS : https://bit.ly/2xM8i98

  • HAS : continuité des suivis ante et postnatal en période de COVID+.

    Suivre les deux liens : Continuité du suivi des femmes enceintes : https://www.has-sante.fr/jcms/p_3168584/fr/continuite-du-suivi-des-femmes-enceintes Continuité du suivi postnatal des femmes et de leur enfant : https://www.has-sante.fr/jcms/p_3168632/fr/continuite-du-suivi-postnatal-des-femmes-et-de-leur-enfant

CHRU Besançon

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.



Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :

Suivez le RPFC avec Twitter

Suivez le RPFC sur son compte Twitter @rpfcfr