La contraception d’urgence : combien de temps pour pouvoir en bénéficier ?

La contraception d’urgence : combien de temps pour pouvoir en bénéficier ?

Cinq jours. C’est le délai maximum dont dispose une femme après un rapport sexuel pour éviter une grossesse non désirée. Quelle que soit la situation à risque : oubli de pilule, accident de préservatif, absence de contraception, il existe différentes méthodes de contraception d’urgence efficaces. À partir du 22 juin le ministère en charge de la santé et l’Inpes lancent une campagne (à la radio et sur Internet) sur la contraception dite « de rattrapage » et ses délais.

D’après le Baromètre Santé 2010 de l’Inpes (données à paraître)48 % des dernières grossesses n’étaient pas planifiées chez les femmes de 18-24 ans. Le recours insuffisant à la contraception d’urgence est l’une des raisons qui peuvent expliquer ce pourcentage. En 2007, seulement une femme sur dix ayant eu recours à l’IVG avait utilisé la contraception d’urgence pour éviter la grossesse. Neuf femmes sur dix ne mettent donc pas en place de stratégie de rattrapage à l’issue d’un rapport sexuel à risque.
La tranche des 18-24 ans utilise peu la contraception d’urgence : seuls 12,5 % des femmes sexuellement actives de cette tranche d’âge y ont eu recours dans les douze derniers mois, vs 25,6 % des 15-17 ans. (Baromètre santé Inpes 2010).
Il semble que beaucoup de femmes méconnaissent les délais des différentes méthodes existantes, leur mode d’utilisation, les possibilités d’accès, etc.
Face à cette situation, le ministère des Affaires Sociales et de la Santé et l’Inpes ont conçu une nouvelle campagne de communication comportant trois spots radio diffusés à partir du 22 juin et des actions sur Internet (bannières web, site de référence sur la contraception). L’objectif est d’informer les femmes -en particulier les 18-24 ans- qu’en cas de doute, elles ont jusqu’à cinq jours (cent vingts heures) pour agir.

La contraception d’urgence est souvent appelée « pilule du lendemain », ce qui laisse entendre qu’il s’agit d’une pilule à prendre dans les 24 heures. Or pour éviter une grossesse, les femmes disposent en réalité de jusqu’à 120 heures selon la méthode utilisée (toutefois, plus on y a recours rapidement, plus l’efficacité est importante) :

  • Jusqu’à 3 jours après le rapport non-protégé : les femmes peuvent obtenir directement sans ordonnance un moyen de contraception d’urgence (gratuit et anonyme pour les mineures).
  • Entre 3 et 5 jours après le rapport non-protégé : les femmes peuvent se procurer, uniquement sur prescription médicale, une pilule contraceptive d’urgence.

Ce délai maximum, message au cœur de la nouvelle campagne, est important à connaître, tout comme les différentes méthodes (hormonales ou par pose d’un stérilet) existantes.

 

En savoir plus sur le site de l’Inpes …

 

(Inpes Flux RSS 22.06.12)

Articles récents

  • COVID-19 & GROSSESSE

    Vidéo-diaporama réalisé par Philippe Deruelle, Vincent Thuet, Fanny De Marcillac, Marie Zilliox et Samira Fafi-Kremer des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Cette vidéo détaille les dernières données scientifiques (fin mars 2020) de l’impact du COVID-19 sur la grossesse et l’accouchement . YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=4Qp97kE-zN8&feature=youtu.be&app=desktop Autres vidéos chaîne YouTube P. Duruelle et coll. Partie 1 : Lien […]

  • Allaitement maternel : des questions, besoin d’aide ?

    Mise à jour du 05/11/2020 de la plaquette « J’allaite, j’ai trouvé du soutien » : Coordonnées téléphoniques des consultantes en lactation et des associations de soutien en Franche-Comté. Plaquette4 Recto

  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE

    COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE :Confinement et rendez-vous médicaux et paramédicaux : ne pas déprogrammer soi- même ses soins Pour faire face à l’aggravation de l’épidémie, le Directeur général de l’ARS a demandé aux établissements de santé publics et privés de toute la région de procéder à la déprogrammation des activités non urgentes, pour permettre de prendre […]

  • Interruption Volontaire de Grossesse (IVG 2020)

    « … Mesdames, Messieurs, Comme annoncé dans le MINSANTE n°58, des travaux visant à assurer la continuité de l’accès à l’IVG, dans cette période d’épidémie COVID-19, dans des conditions ne conduisant pas à dépasser les délais légaux d’IVG, tout en limitant le risque d’exposition au Covid-19 des patientes et des professionnels, ont été menés. Ils ont […]

  • Calendrier des vaccinations 2020

    Le calendrier des vaccinations 2020 a été mis en ligne sur le site du ministère de la santé. Il est accessible sur le site du Ministère sous le lien suivant :https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination/calendrier-vaccinal l est primordial que l’activité de vaccination du nourrisson soit maintenu dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 et des mesures de confinement conformément à […]

  • Message Alerte Rapide Sanitaire (MARS)

    ORGANISATION DES SOINS HORS COVID-19  « … Mesdames, Messieurs, Le système de santé est fortement mobilisé depuis le début de l’épidémie pour répondre aux besoins de prise en charge des patients atteints de Covid-19. Cela ne doit pas faire oublier le fait que certains soins et examens doivent impérativement être maintenus, tant en ville qu’à l’hôpital, […]