Recommandations pour le portage en peau à peau (SFN)

Extrait …

1-Introduction
La pratique du portage peau à peau en néonatologie a vu naissance en 1978 en Colombie avec pour objectif initial de limiter les infections nosocomiales liées au partage d’incubateur et les abandons d’enfants [1]. Elle s’est peu à peu implantée dans les pays industrialisés parallèlement à l’intérêt croissant porté aux soins de développement. Elle est définie par le portage d’un enfant vêtu simplement d’une couche et d’un bonnet entre les seins de sa mère ou contre le torse du père, strictement peau contre peau. Elle est recommandée pendant des périodes de temps d’au moins 60 minutes [2]. Elle est l’une des composantes de la Méthode Mère Kangourou (MMK) qui inclut aussi dans sa définition un allaitement maternel exclusif, une sortie précoce avec un suivi ambulatoire et la possibilité pour les mères de porter leur enfant en PàP 7j/7, 24h/24 (WHO, 2003) [3]. Le portage PàP est actuellement considéré comme un soin qui implique les parents de façon très intime imposant donc qu’ils reçoivent des informations cohérentes leur permettant de s’engager de façon réellement éclairée. Des accidents ont été associés à cette pratique qui nécessite donc une formation des équipes et une formalisation rigoureuse, notamment en salle de naissance [4]. Le terme « d’unité kangourou », souvent utilisé, correspond à différentes organisations administratives. Il faut les distinguer de la technique de soin que représente le portage en PàP ou portage kangourou. Ce texte ne s’applique qu’au portage PàP tel que défini supra et n’envisage pas explicitement les effets d’autres types de portage, ex : dans les bras, en écharpe, dont les effets peuvent être différents.
Les objectifs généraux du travail du groupe ont été i) de présenter le rationnel scientifique soutenant la pratique du PàP, ii) d’émettre des recommandations pratiques pour sa réalisation, iii) d’identifier les perspectives de recherche. Plusieurs questions spécifiques ont été abordées pour envisager la pratique du PàP dans deux circonstances différentes : en médecine néonatale (réanimation, soins intensifs, soins courants) et en salle de naissance. Les questions posées ont été les suivantes :
En néonatologie
1- Quels sont les bénéfices du PàP pour le nouveau-né prématuré ?
2- Y a-t-il des limites de terme ou de stabilité de l’enfant à la pratique du PàP ?
3- Le PàP augmente t’il le risque de développer une infection néonatale tardive ?
4- Quelles sont les stratégies recommandées pour aider les équipes à soutenir le PàP ?
5- Quelles sont les stratégies recommandées pour proposer le PàP: à un enfant ? à ses parents ?
En salle de naissance
1- Quels sont les bénéfices du PàP ?
2- Le PàP présente-t-il des risques ?
3- Quelles sont les stratégies recommandées pour aider les équipes à soutenir le PàP ?
4- Quelles sont les stratégies recommandées pour proposer le PàP en toute sécurité : pour l’enfant ? pour ses parents ?

Articles récents

  • SEMAINE MONDIALE DE L’ALLAITEMENT MATERNEL 2019

    La semaine mondiale de l’allaitement maternel aura lieu du 13 au 19 octobre 2019. Elle sera marquée par plusieurs événements (forums, conférence) proposés en différentes villes de Franche-Comté (Lons, Héricourt, Besançon). CONFÉRENCE : « Les besoins affectifs du bébé » présentée par Carlos Gonzalez, lundi 14 octobre 2019, Amphithéâtre de l’IRTS, 1 rue Alfred de Vigny, Besançon. […]

  • 11èmes Journées des Soignants

    11èmes Journées des Soignants« Parents / Soignants : vivre ensemble la prématurité » Ces journées sont destinées à tous les professionnels médicaux et paramédicaux de la périnatalité : services de néonatalogie, PMI, CAMSP, réseaux de périnatalité, praticiens libéraux.  etrouvez toutes les informations sur notre formation en cliquant sur ce lien. Inscriptions en ligne Nous faisons salle comble chaque année, donc n’attendez pas pour […]

  • Gyn’éthique – Le consentement en obstétrique

    Conférence « Gyn’éthique – Le consentement en obstétrique Comment aborder ensemble une discussion multidisciplinaire sur le consentement autour de la naissance ? » organisée par le Pôle Mère-femme et l’Espace de Réflexion éthique de Bourgogne Franche-Comté le 3 décembre 2019.

  • Réinventer l’accompagnement des parents durant les 1000 premiers jours de leur enfant

    Communiqué de presse Réinventer l’accompagnement des parents durant les 1000 premiers jours de leur enfant :Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de la protection de l’enfance,lance une consultation en ligne ouverte à toutes et tous. Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de la protection de l’enfance, lance aujourd’hui une consultation en ligne qui restera ouverte pendant toute la […]

  • Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance 2020-2022

    Dossier de presse : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dossier_de_presse_-_strategie_nationale_de_prevention_et_protection_de_l_enfance_vf.pdf La protection de l’enfance occupe une place à part au sein de nos politiques sociales. Elle vise à protéger et à émanciper des enfants qui au départ n’ont pas les mêmes chances que les autres. Le besoin de réforme et l’amélioration des prises en charge sont des défis à relever […]

  • Violences faites aux femmes : comment repérer – évaluer / comment agir (HAS)

    La Haute Autorité de Santé vient de publier 3 outils destinés aux professionnels de santé :  une recommandation de bonne pratique sur le « Repérage des femmes victimes de violences au sein du couple » ainsi que 2 fiches (Comment repérer – évaluer / Comment agir).Les professionnels de santé, et en particulier les médecins généralistes, sont les premiers interlocuteurs […]

CHRU Besançon

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.



Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :

Suivez le RPFC avec Twitter

Suivez le RPFC sur son compte Twitter @rpfcfr